Panier

Produits (0) - 0,00 €

Bollinger La Grande Annee Rose 2005 Champagne

119,00 € TTC
99,17 € HT

Disponibilité : En stock

Le subtil assemblage d'un vin rare et d'une parcelle unique.

- +

C'est un Champagne d'assemblage d'une seule année provenant de plusieurs de terroirs classés Grand Cru majoritairement et Premier Cru.

Seules les grandes années sont retenues comme les années 2002 et 2005 où les fragrances, florales en particulier, se sont exprimées avec générosité. 

La robe est rose avec tendresse.

En nez : notes de framboises, de fraises des bois et de fruits confits délicatement enrobés dans des arômes gourmands comme le miel d'acacia.

En bouche : le vin est vineux à plaisir avec une délicate élégance sur des baies rouges.

Parfait en apéritif.

Volume :0.75L
Degré d'alcool :12°
Appellation :Champagne
Millésime :2005

L'origine de la Maison Bollinger, c'est Athanase de Villermont (né à Cuis en 1763 et décédé à Aÿ en 1840), un officier de marine dans l'armée française qui s'illustra lors de la guerre d'Indépendance des Etats-Unis en particulier à la bataille de Chesapeake le 29 Avril 1781.

Quelques années plus tard il hérite d'un vaste domaine familial dans les environs d'Aÿ,  un terroir réputé pour ces vins d'Aÿ, qui plus tard seront dénommés "Champagne". Les convenances de ses origines ne lui autorisent pas à s'adonner au commerce et c'est alors qu'il eut l'dée géniale de créer en février 1829 une Maison de vins de Champagne sous forme de société. La Maison s'appelle Renaudin-Bollinger et Cie: Joseph Bollinger s'occupera de la vente tandis que Paul Renaudin s'occupera de la cave.

Joseph Bollinger épouse en 1837 Louise-Charlotte, la fille d'Athanase de Villermont. Joseph naîtra de ce mariage suivi de Georges. Tous les deux ils feront face avec courage et succès à la crise du Phylloxéra entre 1875 et 1895 et à la Grande Guerre. Jacques Bollinger, fils de Georges prend la tête de la Maison en 1920 et il épousera en 1923 Elizabeth Law de lauriston-Boubers qui deviendra veuve pendant la Seconde Guerre mondiale mais qui continuera seule à gérer la Maison Bollinger.

Les générations Bollinger se succèdent et en 1994 la Maison est dirigée par l'arrière-petit-fils de Joseph Bollinger.

Si la famille est toujours propriétaire, la Maison est aujourd'hui dirigée pour la première fois de son histoire par un étranger, Jérôme Philippon, un manager de talents au passé professionnel brillant.

La Maison Bollinger en quête permanente, et depuis bientôt deux siècles, des excellences est l'une des dernières Maisons à conserver à demeure un tonnelier. Celui-ci entretient jour après jour le parc de 3500 fûts dont certains ont plus de 100 ans. Un savoir-faire que la Maison s'attache à pérenniser.

Suggestions