Panier

Produits (0) - 0,00 €

Egly-Ouriet Millesime 2006 Champagne Grand Cru

88,80 € TTC
74,00 € HT

Disponibilité : En stock

Il ne reste plus que 6 produit(s) en stock

"L'expression du Millésime 2006 par la Maison Egly-Ouriet."

- +

Une belle année pour un Grand Cru avec un assemblage de 70% Pinot Noir et 30% Chardonnay.

Vinification en futs.

Robe : or très brillante.

En nez: miel et pain grillé tirant sur le brioché

En bouche : pain grillé et miel avec une belle touche minéral conforme au terroir crayeux.

A servir autour de 10°C.

Accord mets/vin : langouste ou homard grillés après un court-bouillon parfumé au fenouil, escalope de foie gras poilée, poissons grillés façon asiatique ou en sauce.

Volume :0.75L
Appellation :Champagne Grand Cru
Millésime :2006
Cepages :70% Pinot Noir - 30% Chardonnay

C'est après la Seconde Guerre Mondiale que la Maison Egly prend naissance quand le grand-père de Francis Egly se lance dans le vin avec 3 hectares de vignes dans le Grand Cru Ambonnay. Par achat, les descendants Michel puis Francis par mariage avec Madame Ouriet vont acquérir 9 autres hectares, dont la magnifique parcelle des Crayères où les vignes ont plus de soixante ans

Au total, le vignoble dont l’âge moyen des vignes est de 40 ans couvre une dizaine d’hectares sur les Grands Crus Ambonnay, Bouzy et Verzenay avec 2 tiers de pinot noir et le reste partagé entre le pinot meunier et le chardonnay. Les sols sont argilo-calcaire, comme dans tous les grands crus remarquables en France et sont exposés sud-sud-est. Tout est en culture raisonnée.

Suivant les caractéristiques de la vendange et du vin, Francis Egly, le propriétaire actuel fait varier la proportion de futs vieux de 1 à 5 ans depuis 1995 dans lesquels vont vieillir le vin dans des proportions variables afin de laisser s'exprimer chaque terroir plutôt que de suivre une recette invariante. Il n'y a pas de fermentation malolactique depuis 1999 afin de conserver la fraicheur du vin et les dates de dégorgement sont mentionnées sur les contre-étiquettes.

À l'inverse de la  Champagne qui vend ses bouteilles de plus en plus jeunes, Francis Egly, à la suite de son père Michel, construit patiemment un trésor qui lui permet de commercialiser ses bruts après quatre ans de vieillissement, et ses millésimés au-delà de six ans. Très faible production de l'ordre de 100 000 bouteilles selon les années.

Suggestions