Panier
Produit Produits (0) (vide)

Aucun produit

To be determined Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Commander

Les produits de la Maison Leroy

Une longue lignée de Bourguignons hors du commun.


Dans la première moitié du XIXème siècle, François Leroy possédait déjà des vignes à Auxey-Duresses - où se trouvait sa maison - mais aussi à Meursault, Pommard, Chambertin, Musigny, Clos Vougeot et Richebourg dans les villages les plus renommés de la Bourgogne.


François Leroy à l'époque vend ses vins grâce au Comptoir des Propriétaires de la Côte d'Or à Beaune comme en témoigne un rare document /tarif daté "Beaune 15 décembre 1851" sur lequel sont mentionnés les prix de ses Richebourg et ses Musigny.


Le succès aidant, en 1868, la Maison Leroy est fondée et c'est son fils Joseph qui prend la relève en donnant un essor notoire à la Maison Leroy qui obtient plusieurs récompenses et médailles comme à Bruxelles en 1897, à Dijon en 1898 et à La Rochelle en 1911.


Joseph Leroy sera suivi de Henri Leroy en 1919, une troisième génération, un entrepreneur né. Celui-ci va créer, en installant une distillerie, une branche Eaux-de-Vie de Cognac en plein cœur de la région de Cognac à Segonzac : la Grande Champagne classé Premier Cru.


Quelques années avant la Grande Guerre de 1914-1918, les époux de Vilaine deviennent les seuls propriétaires du vignoble de La Romanée-Conti en Octobre 1912. La guerre aidant ainsi que la crise des années 1920 et suivantes, le vignoble est à vendre. Henri Leroy tentera pendant de nombreuses années de persuader la famille de Vilaine de ne pas vendre et un terrain d'entente est trouvé. Henri Leroy achète en 1942 la moitié des parts du Domaine de la Romanée-Conti.


Pendant 40 ans de sa vie Henri Leroy se consacre entièrement à la Romanée-Conti et il en fait ce que nous connaissons aujourd'hui : le Fleuron de la Bourgogne. Il décède en 1980 et il avait promis à ses co-actionnaires qu'il en ferait un Joyau !


En 1955, la quatrième génération, Lalou BIZE-LEROY entre dans la Maison. Elle accompagne son père, jour après jour, au Domaine de la Romanée-Conti. Elle apprend et devient une experte reconnue, dégustations après dégustations, crus après crus, villages après villages. Elle devient cogérante de la Romanée-Conti en 1974.


Elle organise, dès 1966, chez elle au Domaine d'Auvenay, chose inhabituelle à l'époque, des dégustations de ses vins avec les journalistes, avec les critiques et les sommeliers et grands restaurants du monde entier.


Lalou BIZE-LEROY laisse Takashimaya, propriétaire de grands magasins de luxe au Japon et distributeur des vins Leroy, entrer au capital de la Maison Leroy en 1988, facilitant ainsi l'acquisition par sa Maison des vignobles actuels.

Un Clos Vougeot provenant du Domaine Leroy sur une surface de  1 ha 90 a 69 ca 
2 484,00 € TTC
2 484,00 €
Un Clos Vougeot provenant du Domaine Leroy sur une surface de 1 ha 90 a 69 ca 
Ajouter au panier